Un plongeon dans les cultures africaines pour vivre parmi les Maasais

L’Afrique est un grand continent qui abrite une variété époustouflante de groupes ethniques. Cette particularité intrigue pas mal de touristes amateurs d’histoires.

Les Maasais sont des tribus qui possèdent et conservent un mode de vie ancestrale. C’est un peuple authentique qui se distingue par leurs us et coutumes.Ils différents des autres races africaines qui ont été influencées par la colonisation et la modernité. Répartis à travers le territoire kenyan et la Tanzanie, les Maasais s’attachent à leurs traditions et préfèrent préserver leur originalité. Cela est remarqué par leur façon de se vêtir, malgré les changements apportés par le monde occidental.

massaiLes vacanciers qui séjournent en Afrique peuvent apercevoir les ornements qui accompagnent chaque individu Maasai dans leurs occupations quotidiennes. En outre, les Maasais ont une habitude hors du commun en ce qui concerne leur alimentation. La gastronomie Maasai est unique et insolite, suscitant la curiosité de nombreux globe-trotters qui décident de s’immerger dans leur art de vivre.

Les habits Maasaï, une mode traditionnelle bien conservée

Vivant généralement dans les zones protégées de quelques pays africains, les Maasaï sont des peuples qui ont su garder un mode de vie inchangée depuis des décennies. Ce sont des semi-nomades qui maîtrisent le pastoralisme, ils sont également des chasseurs.

 Les Maasais ne sont pas difficiles à distinguer, car ils ont leur propre manière de s’habiller. Les individus Maasai portent des vêtements très colorés, principalement de couleur rouge. Les visiteurs qui se rapprochent des Maasais lors de leur circuit en Afrique remarqueront que ce clan adore mettre des bijoux, les hommes et les femmes en portent même dans la vie quotidienne. Pendant les périodes festives, les femmes sortent leurs plus beaux habits. Elles enfilent des robes de cotonnades, avec des multitudes d’ornements qu’elles accrochent sur leur cou. Ce sont des assemblages de perles colorées enplusieurs motifs, venant des commerces swahilis. Quant aux hommes, ils se tendent de couvertures rouge vif, des Blanketi.

 Ils se baladent habituellement avec certains objets indispensables pour leur travail, des lances qui serviront à protéger les troupeaux des fauves. Il y a aussi le glaive qui les aide à découper les aliments et le bois. Enfin il y a le bâton qu’ils utilisent pour diriger leurs bêtes.

Article connexe : Optez pour un voyage vers les Calanques !

Dans le cœur des habitudes alimentaires Maasaï

Outre les accoutrements, les Maasais ont leur propre façon de s’alimenter. La gastronomie Maasai se résume à deux nourritures, le sang et les laitages. Ils ne mangent pas de poisson, d’oiseau et de viande sauvages, à l’exception des buffles.

 Pour le sang, ils sont agiles et savent en prélever sur leur bétail sans les tuer. Ils effectuent une incision sur la partie de la veine jugulaire, à un précis du cou de l’animal.

Pour le lait, ils se ravitaillent via les femelles qui ont mis bas parmi leurs troupeaux. La viande n’est pas usuellement dans les menus des Maasais, ils les mettent de côté pour les grandes occasions.

Les Maasais consomment beaucoup de végétaux, de racines et des écorces. Ils peuvent sucer des racines, pour en extraire la sève. Diverses plantes sont utilisées à des fins curatives, mais les Maasais les mangent quotidiennement. Il leur arrive aussi de mâcher des gommes d’arbre. Les touristes n’ont qu’à se faire inviter dans leur village pour vivre parmi eux et connaître au mieux leur héritage culturel.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *