Category: Voyage en Asie

Inde : une belle destination à découvrir

L’Inde est un pays mythique qui ne demande qu’à être exploré. Le pays a tout pour séduire les visiteurs qui s’y aventurent. Ses magnifiques musées et monuments, sa population souriante, ses sites natures, sa nature luxuriante, sa gastronomie savoureuse et variée, ses villes riches d’histoire et de diversité, ses superbes plages… en font une destination touristique par excellence à découvrir sans attendre. Il y a tant de choses à voir et à faire sur place. Une chose est sûre, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer entre les visites et les activités.

Que voir et que faire en Inde ?

L’Inde est une destination riche en paysage, en diversité et en découverte. Chaque année, des milliers de touristiques venant des quatre coins du globe s’y ruent pour découvrir les multiples facettes de ce magnifique pays. L’Inde a beaucoup à offrir à ses visiteurs qu’un seul voyage ne suffirait pas pour tout découvrir. Parmi les incontournables à découvrir lors d’un séjour en Inde, vous ne manquerez pas la visite du fameux Taj Mahal, le Fort Rouge, le Temple d’Or, le Fort d’Agra, le Lake Palace, le Parc national de la Vallée des fleurs, le Temple de Jagannath, etc. Les amateurs de plages, de soleil et de farniente ne manqueront pas les plages de Goa, les plages de Cochin, les plages de Kovalam, les plages de Anjuna, les plages de Baga, etc. Il y en a pour tous les goûts et toutes les envies.

La meilleure période pour visiter l’Inde

D’une manière générale, la meilleure période pour visiter l’Inde est de mi-novembre à fin-mars. A noter qu’il existe trois grandes saisons en Inde, notamment, la saison tempérée, l’été (d’avril à juillet) et la saison humide. Si vous projetez de découvrir le Nord du pays, notez que la saison sèche débute en octobre et dure jusqu’à mars. Si vous souhaitez plutôt découvrir le Sud, elle commence un peu plus tard c’est-à-dire de fin octobre à début novembre. C’est donc la meilleure période de l’année pour découvrir la partie Sud du pays. En conclusion, l’automne et l’hiver sont les meilleurs moments pour découvrir l’Inde et ses attraits. Il peut faire trop chaud pendant le printemps et l’été ou trop humide.

Inde

Quel comportement adopter en Inde ?

L’Inde est une belle destination regorgeant de curiosités à découvrir. Pour profiter pleinement de votre escapade et pour que tout se déroule sans encombre, il y a quelques règles à suivre, notamment sur le comportement. Parmi les 1ères règles à respecter, vous devez faire attention à votre tenue. Pour les femmes, évitez les vêtements trop courts. Dans la mesure du possible, couvrez-vous bien les jambes et les épaules, quelles que soient les circonstances.  Si vous visitez un temple ou un lieu de culte, vous devez toujours enlever vos chaussures. Il convient aussi de noter que la main gauche est considérée comme « impure » en Inde. C’est pour cela qu’on mange toujours avec la main droite, qu’on serre la main avec la main droite et qu’on échange de l’argent avec la main droite. Si vous souhaitez prendre une personne en photo, il est vivement conseillé de lui demander sa permission.

Ce que vous offre le trekking du tour des Annapurnas

Sans doute, le trek du tour des annapurnas est l’un des treks les plus impressionnants et les plus réputés au monde. L’activité se déroule autour du grand massif des Annaprunas, remarquables par une dizaine de hauts sommets dominés par l’Annapurna qui atteignent 8091 m d’altitude. Nombre de voyageurs attestent que ce trekking est le plus prisé au Népal, compte tenu de la variété de ses paysages à couper le souffle que ce soit dans le cadre géographique ou culturel.

Les passages remarquables sur ce trek

La montée au col de Thorong-La culminant au-delà de 5400 m d’altitude est certainement l’une des randonnées remarquables dont chaque démarche en vaut la peine notamment si le trek est marié à celui de l’Annapurna Sanctuary. Le tour des annapurnas au Népal vaut le détour vu la grande diversité de ses paysages, étant donné aussi que l’on bénéficie d’un climat subtropical chaud et humide où prédominent les bananiers ou encore le climat sec et froid où règnent la glace et le roc uniquement en quelques jours.

C’est une découverte exceptionnelle au niveau de la faune et de la flore dont les pratiquants passionnés de la nature y trouveront pleinement leur bonheur. Il s’agit d’un circuit inoubliable impliquant ainsi la découverte de diverses ethnies qui peuplent la région notamment après Pisang où la vallée s’ouvre et la vue se répand sur l’Annapurna III (7755m), puis l’Annapurna IV (7525 m) et le Gangapurna (7455m).

Après le passage au village de Manang, il ne faut pas oublier de rejoindre le lac Tilicho, abordable par le TilichoPass (5100m) et qui est considéré comme le plus dominant du Népal. En effet, il s’agit d’un endroit unique peu visité, car il n’est pas installé sur le tour lui-même. Descendez après vers Muktinah afin de pouvoir contempler les places saintes des Hindous ou les bouddhistes et qui se démarquent par une vallée aride où de multiples nuances d’ocre s’harmonisent.

Un trek pour tous les adeptes de la montagne

Le massif de l’Annapurna est l’une des destinations incontournables au Népal qui plonge le randonneur dans une large diversité de paysages marqués par des vallées tropicales, paysages désertiques, chutes d’eau, montagnes… Du fait de la mise en place d’une infrastructure pour les camions, les marcheurs ne pourront plus y faire le tour complet à pied. L’itinéraire se fait alors de Besisahar à Muktinah en 10 à 12 jours. Mais la deuxième étape depuis Muktinah jusqu’à Pokhara peut se faire en automobile. Toutefois, il faut être prudent sur le mal des montagnes !

Guide pour préparer un voyage économique à Manille

Avant de faire une escale à Manille, à la capitale des Philippines, il est nécessaire de prévoir quelques petites choses qui vont rendre le séjour dans cette ville agréable et inoubliable. Il faut donc trouver un logement pas cher, le prix des menus, les transports et lieux touristiques à explorer.

Où trouver un hôtel pas cher à Manille ?

Une fois arrivé à Manille, il est possible de se payer un logement à moindre coût en allant dans le quartier de Makati ou Malate. Qui dit Makati, dit centre d’affaire de Manille, c’est un quartier extrêmement dynamique où se sont attroupés les boutiques de luxe, les boites de nuit hyperchics et les gratte-ciels. Mais il est possible de séjourner dans un hôtel à bas prix dans ce quartier, de même pour l’autre quartier backpackers par excellence de Manille. Malate réserve une vie nocturne bouillantes comme une journée impétueuse grâce aux bars, aux discothèques, aux karaokés qui sont ouverts 24heures sur 24.

Hôtel Manille

Quels moyens de transport pour ses déplacements ?

Pour admirer le paysage de Manille tout en se déplaçant et en goûtant au charme d’une ville animée, il existe une pluralité de moyens de transport. Le plus courant et facile c’est de prendre un taxi, le prix est généralement raisonnable. Les plus prisés par les Philippins sont les Jeepney. Un trajet en Jeepney coûte environ 7 à 12 Pesos. Pour plus de confort, il vaut mieux préférer le bus et le Megataxi. Pour les déplacements rapides, il faut prendre le MRT (Métro Rail Transit) ou le LRT (Light Rail Right). Ces moyens de transport effectuent des trajets du Nord au Sud, pour un tarif assez onéreux comparé aux susmentionnés, soit de 10 à 15 Pesos pour un trajet en MRT et 12 à 20 Pesos en LRT. Ces tarifs sont moins chers par rapport à un déplacement en Tricycle qui peut coûter jusqu’à 50 euros.

Quel est le prix de la nourriture à Manille ?

Les restaurants sont concentrés dans les quartiers les plus animés comme dans le quartier de Makati et Malate. Néanmoins, il y en a un peu partout dans tous les recoins de la ville. Il faut dire qu’il est possible de manger de tout dans la capitale des Philippines. Avoir un euro en poche permet déjà de s’acheter des encas. Dans la rue, le prix d’un plat coûte 30 à 50 Pesos soit d’environ 1 à 2 euros seulement. Pour un repas au McDonalds, il faut prévoir 120 à 150 Pesos, soit de 6 à 8 euros. Une bouteille d’eau d’1,5 litre coûte 25 Pesos, soit d’1,33 euro.

cuisine Manille

Quels sont les activités et les lieux touristiques que réserve la ville ?

Battre le pavé dans les ruelles de Manille est une bonne idée. C’est toujours intéressant de découvrir les quartiers des grandes villes d’Asie. Voici une idée de lieux touristiques où se rendre au cours des baguenaudes : Manille Intramuros et Cimetière chinois. Partir à la découverte de Fort Santiago (75 Pesos), de cathédrale, église (100 Pesos) est un bon plan. Juste à côté le parc Rizal promet une détente agréable et tranquille. Lors de son passage à Manille, il ne faut pas rater la visite gratuite du Cimetière chinois, les tombeaux se coalisent comme un pâté de maisons.

À Manille, de nombreux enfants errent dans les ruelles. Ils mendient et tentent de glaner de l’argent et nourriture. Malgré ce côté négatif de la ville, cette dernière a du charme et dans son ensemble les habitants sont chaleureux et accueillants. Mais aussi, le paysage des lieux touristiques en vaut le détour.