Comment préparer son tour du monde à vélo ?3 min read

Voyager, c’est bien. Voyager à vélo, c’est encore mieux. Il n’est pas étonnant de voir de nombreux touristes s’adonner à cette activité. Faire du vélo est aussi bon pour la santé, le corps que l’esprit. Toutefois, avant de partir faire un tour du monde à vélo, quelques préparations restent à faire.

Emporter les équipements nécessaires

Avant d’embarquer pour la grande aventure, il faut au préalable savoir lister et emporter les équipements nécessaires à son velo electrique. Rouler plusieurs heures avec un tel moyen de transport nécessite des équipements de qualité. Il est donc important de s’investir dans du bon matériel. Cela permettra d’éviter des frais ultérieurs et imprévus. Il faut surtout emporter des pièces qui seront indisponibles dans d’autres pays comme les pneus, le gaz pour le camping, les prises électriques, etc. Il faut aussi emporter avec soi quelques matériels de réparation : chambres à air, outil multifonction, matériel pour crevaison, pompe, etc. Enfin, il est aussi essentiel de mettre un antivol pour des éventuels arrêts en ville lors de son voyage à vélo pour découvrir le monde.

Éviter trop de bagages

Faire un tour du monde à vélo, c’est aussi voyager léger. Il faut donc bannir toute idée d’emporter des affaires inutiles. Elles ne feront qu’alourdir les bagages et de ce fait rendre le voyage pénible. Il faut donc savoir limiter au maximum ses affaires. Le mieux, c’est d’opter pour une sacoche au lieu d’un sac à dos. C’est plus facile à emporter, à transporter en vélo et peut contenir plusieurs affaires en même temps sans l’alourdir.

Partir à la bonne saison

Pour voyager en vélo, il faut vraiment se conformer aux conditions météorologiques. Il faut partir à la bonne saison : ni trop froid ni trop chaud. C’est le meilleur des moments pour s’adonner à un voyage à velo electrique plus avantageux. Il faut également éviter le vent. Cependant, lors d’un voyage à vélo, il faut s’attendre à tout. Le temps peut changer d’une minute à l’autre et d’une destination à une autre. Il faut donc déjà s’y préparer. Surtout, il faut savoir être à l’abri des dangers et catastrophes naturelles pour ne pas gâcher son voyage.

Connaître la région et son dénivelé

Le voyage à vélo ne s’improvise pas. Il faut du temps pour s’en préparer. Il faut au préalable connaître tout de la destination choisie : les conditions de circulation qu’il y a et son dénivelé. Il faut savoir dès son départ quels sont les différents circuits qui s’offrent aux cyclistes. Certains pays peuvent ne pas en disposer. Il est également utile de se renseigner des qualités des routes et du dénivelé du pays qui a fortement son importance. Cela permettra de ne pas se retrouver dans des situations chaotiques une fois en voyage. Les régions montagneuses sont parfois les plus prisées par les cyclistes de velo electrique. Les routes sont difficiles, mais offrent sensations fortes aux amateurs d’adrénaline.

voyage à vélo

Faire la sélection des sites les plus utiles

C’est une des étapes essentielles pour mener à bien son voyage à vélo. Il faut consulter tous les sites qui offrent plusieurs possibilités de circuits et de nouvelles découvertes aux cyclistes. Il faut privilégier les sites les plus pertinents par rapport à sa recherche.Après, il faut faire une sélection des meilleurs. Le cycliste peut même s’enregistrer à un compte de cycliste et recevoir les actualités mises à jour à toute heure, pendant tout son voyage. Ces sites doivent proposer à part les circuits un réseau d’hébergement entre cyclistes, des magasins de vente et de réparation de moteur electrique, des conseils et d’autres services qui sauront satisfaire chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *