Se faire rembourser son voyage : une vraie quête ardue !3 min read

Il se peut pour diverses raisons qu’un vol ou un séjour soit annulé. En termes de remboursement, les internautes ont souvent du mal à récupérer leurs 300 euros ou plus. Voici les raisons pour lesquelles c’est difficile de se faire rembourser suite à l’annulation volontaire ou non de son voyage ou vol. Et les solutions.

Recouvrer son argent, c’est la galère !

Quelques fois, des mésaventures peuvent retarder le vol, voire l’annuler, c’est assez fréquent. Ceux qui sont victimes d’un voyage annulé, de surbooking ou encore de perte de bagages disposent effectivement des droits, histoire de se faire racheter. Cependant, c’est difficile de recouvrer son argent une fois qu’il est déboursé, surtout lorsque l’empêchement ressort de la grève ou pour toutes autres raisons imprévisibles. Dès lors, il faut être vigilant en réservant son séjour notamment sur Internet. Même les sites web très connus peuvent être de mauvais joueurs.

La difficulté de se faire entendre

La réservation d’un séjour sur Internet est certainement simple et rapide. La transaction peut se faire à la dernière minute. Aussi prompt soit le paiement, quant au remboursement c’est une autre histoire. Déjà, il faut appeler un numéro de téléphone surtaxé pour joindre le service client. Par moment, le service client est délocalisé dans un pays étranger (Maroc, Madagascar, Maghreb…). Ce qui explique la lacune, l’incohérence des informations données par l’interlocuteur. Il arrive même d’être raccroché au nez. Les voyagistes sur Internet ont tendance à faire ramer ses clients et n’octroient un remboursement à 100 % qu’après une menace d’usage de « force ».

Difficulté de se faire entendre

La politique de remboursement

Les voyagistes font traîner le traitement du dossier après l’annulation d’un vol ou d’un séjour. Ils proposent d’abord un remboursement fragmentaire, seulement après sollicitation décuplée. Ensuite, ils attendent que les clients se fatiguent pour réclamer leur argent. Les voyagistes comptent sur l’abandon d’une large majorité des clients. À force de dépenser trop de temps et d’énergie et faute de méconnaissance en affaire, la plupart préfèrent passer à côté de son argent.

Démarches pour récupérer son argent

Pour pouvoir récupérer vite fait bien fait son argent, il faut donc mettre la pression et aller droit au but en appelant le service client. Il faut connaitre la procédure de la boite et si aucune réponse n’est faite part au bout de quelques jours, il faut poser un ultimatum. Rien que l’usage de la « force » peut raisonner ces voyagistes. Tout en affichant beaucoup de fermeté et de connaissance en la matière. Si une date de remboursement à 100 % n’est indiquée dans la réponse, le client peut l’exiger sous 30 jours, en envoyant un recommandé avec accusé de réception.

Avant de réserver son séjour ou son vol sur Internet, il faut penser déjà à l’annulation. Certes, l’achat se fait en 1 clic, mais le remboursement de l’argent en cas d’annulation pourrait durer une éternité. Ou ne pourrait jamais avoir lieu. Être ferme dans sa demande, mettre la pression et préciser être dans son bon droit font diligence de l’acquittement.

Une pensée sur “Se faire rembourser son voyage : une vraie quête ardue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *